Archives du mot-clé Atom

Comment remplacer iGoogle (et Google Reader)

Avec l’annonce d’Android 4.4, Google annonce la couleur et souhaite conquérir « le prochain milliard d’utilisateurs ». Google continue donc  à faire le ménage dans les services qui n’ont que quelques dizaines de millions d’utilisateurs. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi à condition que les services de remplacement existent et continuent à s’appuyer sur des standards du W3C. Les deux services Google Reader et  iGoogle respectivement arrêtés le 1er juillet et le 1er novembre 2013 n’avaient que 20 à 30 millions d’utilisateurs ! Pas assez pour les ambitions de Google. Comme ce sont des services que j’avais recommandés, de nombreux lecteurs m’interrogent pour trouver des remplaçants. Voici mes nouveaux choix.

iGoogle

Sybaloo - Netvibes

Il y a pléthore de services similaires comme Netvibes qui comporte un lecteur de flux ATOM/RSS,  Ustart sans doute le plus proche de iGoogle avec aussi un lecteur de flux ATOM/RSS ou Mon Yahoo! un peu vieillot  mais bien intégré dans le portail Yahoo!

Je vous suggère aussi d’essayer Symbaloo avec un aspect qui tranche avec les autres et qui peut plaire à ceux qui aiment le style Windows 8.

En ce qui me concerne, j’ai abandonné le portail sur PC. Maintenant, mon portail c’est mon mobile. L’avantage d’avoir mis l’ensemble de ses données sur Internet dans le « Cloud » permet d’y accéder en permanence depuis de multiples terminaux sans nécessité de synchronisation.

Google Reader

feedly Il existe des centaines de lecteur de flux RSS/ATOM.  J’ai trouvé Feedly comme remplaçant de Google Reader. Il a toutes les qualités requises : lecteur sur Internet avec une version mobile sur Android, import et export des flux sous forme de fichiers OPML, bonnes performances. En prime une ergonomie moderne et meilleur traitement des images.

L’utilisation de produits qui s’appuient sur des standards ouverts et largement répandus montre ainsi toute son importance. La défaillance d’un fournisseur est un quasi non événement.

 

Del.icio.us pour classer et retrouver ses liens favoris. (Décembre 2005)

pdf logo

Le classement des liens favoris a toujours été un problème dès qu’on utilise
plusieurs machines ou plusieurs navigateurs.Voici une solution Del.icio.us gratuite qui
permet de tout mettre en vrac avec des étiquettes, de garder ses liens sous
la main en ligne et de les partager avec le reste du monde.

Extrait du Quoi de neuf ? n°26

La messagerie instantanée derrière le pare feu de votre entreprise ? (Décembre 2005)

pdf logo

Les paranoïaques de la sécurité dans les entreprises passent leur
temps à restreindre les fonctions offertes aux utilisateurs sous
prétexte de sécurité. C’est le syndrome de la « Ligne Maginot » dont on sait ce qu’il advint. J’avais déjà signalé Logmein qui permet de prendre le contrôle à distance de son PC « protégé » par un pare feu d’entreprise. Voila Meebo
qui permet de faire de la messagerie instantané (MSN, Yahoo, ICQ, AIM,
Gtalk, Jabber) derrière un pare feu sans installer de logiciel sur la
machine.

Extrait du Quoi de neuf ? n°26

Comment classer ses fichiers .mp3 ? (Décembre 2005)

pdf logo

La musique numérique a envahi votre PC. Vos tentatives de classement
ont toutes échoué devant l’ampleur de la tâche : trouver le nom exact
du morceau, renommer les fichiers, etc…  Je vous propose
aujoued’hui de constituer une
bibliothèque de musique numérique bien rangée et facile à utiliser
avec un effort minime. C’est le sujet de l’article Comment classer la musique numérique ? ou comment mettre de l’ordre dans une collection de fichiers .mp3 . C’est une séquence d’opérations simples assistées par ordinateur :

  • Nettoyer ou insérer les tags IDv2, intégrés dans chaque fichier et
    décrivant le contenu.  C’était déjà automatique pendant
    la conversion de vos CD en fichiers .mp3, c’est devenu aussi
    automatique à partir de fichiers .mp3 existants avec l’aide de
    logiciels gratuits.  De temps en temps une intervention manuelle
    est nécessaire pour lever un doute.
  • Définir la façon de nommer les fichiers. J’ai choisi
    « Artiste-Album-piste-morceau » et des logiciels renomment tous vos
    fichiers en un clic. Si vous changez d’avis, pas de problème. Les
    informations contenues dans les fichiers, restent disponibles et
    permettent de les renommer à votre guise.
  • Laissez ensuite tout en vrac dans des
    dossiers. Tous les lecteurs multmédia bien faits vous permettront de
    naviguer dans votre collection à votre guise et de créer les playlists de votre choix.

Tous les détails et la liste des logiciels gratuits qui permettent ces opérations dans Comment classer la musique numérique ?

Extrait du Quoi de neuf ? n°26

Les archives départementales en ligne pour la généalogie (Décembre 2005)

baptêmes

Mon article sur la généalogie n’avait pas beaucoup évolué depuis 3 ans. La mise en ligne partagée des données sur Généanet
m’avait permis de retrouver de nombreux cousins et de tripler mes
données généalogiques. Cependant la consultation des archives
départementales exigeait un déplacement.  Enfin du nouveau pour
les internautes. Depuis quelques mois, certaines archives
départementales sont scannées et mise en ligne pour un accès libre par
Internet. Voici un exemple d’un extrait du registre des baptêmes
d’Antibes de 1564. Le logiciel utilisé par les Alpes-Maritimes est
assez agréable à utiliser et on peut espérer qu’il soit rapidement généralisé. J’ai donc ajouté la liste des archives départementales que j’ai recensées à mon article.

Extrait du Quoi de neuf ? n°26

De RSS 2.0 à ATOM 1.0 (Décembre 2005)

projet logo atom

Les Blogs ont popularisé les liens RSS qui permettent de syndiquer
très facilement l’information. Ce site est équipé d’un canal
d’information RSS 2.0
depuis très longtemps. Le standard RSS avec ses
nombreuses versions (0.92, 1.0 , 2.0) incompatibles a été développé par
quelques individus. Il a connu un très grand succès mais sa définition
technique n’était ni très précise, ni alignée avec les standards de
l’Internet. Un groupe de travail s’est donc penché sur le sujet et a
publié ATOM 1.0 devenu depuis août 2005 un « proposed standard » de l’IETF, dernière étape avant la RFC. Bien que l’utilisation d’Atom soit encore faible, j’ai ajouté un canal
Atom feed
ATOM
à mon site. Il contient les mêmes liens que le
RSS 2.0 feed
canal RSS
.
J’ai ajouté une feuille de style à ces fichiers XML pour les rendre
lisibles dans un navigateur. Pour voir le XML, faire « afficher source »
dans votre navigateur. Google est aussi un fervent supporter d’Atom.
Gmail publie vos derniers messages reçus sur le canal ATOM suivant http://mail.google.com/mail/feed/atom.


Pour être dans les premiers à bénéficier de ces avancées logicielles, vous avez 2 moyens : être abonné par courriel à cette information ou mieux, utiliser le canal RSS du site.

A bientôt.

Jean-Paul Figer




Pour ne plus recevoir cette lettre
d’information.

 J'annule mon  inscription en direct")]]>

Extrait du Quoi de neuf ? n°26

RSS, Weblogs et Blogs (décembre 2003)

Ces acronymes cachent une révolution silencieuse sur Internet. Des millions de sources d’information existent dans tous les domaines sur Internet. Comment sélectionner celles qui vous intéressent, comment les lire sur votre PC, comment être prévenu des changements et même comment publier votre chaîne d’information ? C’est simple facile et gratuit

et c’est ici.

RSS est le format XML de données le plus répandu sur l’Internet. Cela donne une idée de ce qui se passera lorsque la « standardisation » des données sur Internet (le semantic Web) permettra aux PCs de mieux travailler en coopération. Il n’est pas inutile de relire ce que j’écrivais en mai 2001 : XML, une révolution en marche.

Extrait du Quoi de neuf ? n°16